Profil de l’agence

MORE WITH LESS

Ultra-contextualité, légèreté économique, énergies naturelles, ordinaire-extra, haute qualité d’usage et densité limite, poétique de l’inutile : chaque nouvelle étude, chaque nouveau projet est l’occasion pour ANMA d’affiner cette grammaire de l’architecture et de la fabrique du territoire. Nul dogmatisme dans la démarche, encore moins de « style » ou « d’écriture » mais une attitude. Chacun des projets est particulier, construit sur mesure pour un site et ses usagers. En presque 20 ans, la réflexion de l’agence s’est enrichie grâce à ses réalisations, elle s’est métissée au contact d’acteurs engagés, d’élus volontaires, d’artistes et d’ingénieurs exigeants. Elle est aussi le fruit d’un dialogue constant entre trois associés et d’un travail d’équipe. Entre programmes exceptionnels et sujets du quotidien, entre Lille et Bordeaux, Paris et Beijing, l’agence explore toutes les échelles de la ville — l’architecture, l’urbanisme, le paysage, le design– mais aussi tous ses temps — sa matrice, son renouvellement, ses lendemains. Consciente des défis sociaux, environnementaux et économiques qui se dressent devant nous pour construire, son action s’inscrit dans le débat politique contemporain et dans les réflexions actuelles sur l’économie solidaire, la gestion des ressources, la mutualisation de la ville, la 3ème révolution industrielle. Ses projets sont produits dans une dynamique de temps long, dans l’échange et la négociation.

ANMA

ANMA développe depuis sa création en 2001, autour de Nicolas Michelin, Michel Delplace et Cyril Trétout, des recherches et une production innovante dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage. L’agence, ayant récemment fait peau neuve en rénovant ses 600 m² de bureaux historiques au cœur de Paris, est également basée à Bordeaux – où elle pilote depuis plus de 10 ans l’aménagement du quartier des Bassins à Flot – et à Beijing où elle conjugue présence internationale et projets à forte valeur écologique. Elle compte aujourd’hui environ 60 collaborateurs – architectes, urbanistes et paysagistes.

Sa pratique s’appuie sur des convictions fortes, des projets urbains ultra-contextuels puisant dans le génie du lieu, des bâtiments sur mesure et une volonté constante d’utiliser les énergies naturelles. Elle croise ses réflexions à toutes les échelles, entretient un dialogue fécond entre architecture, paysage et urbanisme et défend des positions audacieuses sur la fabrique de la ville, en encourageant notamment l’urbanisme négocié et l’habitat participatif. 

ANMA est un puissant outil de conception et de réflexion qui réunit un réseau de concepteurs, de chercheurs, de maîtres d’ouvrage et d’artistes. Elle favorise les échanges, les expérimentations et même l’agriculture urbaine par le soin apporté à la qualité du lieu de travail. L’agence est associée à des programmes de recherche avec les Universités de Montréal et de Shenyang en Chine et avec le groupe Eurhonet, association internationale de bailleurs sociaux autour du label Passiv Haus.

Parallèlement à ses missions de maîtrise d’œuvre architecturale et urbaine, l’agence s’engage sur d’autres terrains et  créé la Fondation d’Entreprise ANMA en 2013 avec l’objectif de remettre l’architecture et l’urbanisme au cœur des préoccupations de société. Elle lui dédit « la manne », lieu de débats et d’expositions, creuset de rencontres informelles. En 2014, la seconde exposition Argent Logement Autrement dresse un état des lieux incisif du marché de l’immobilier, revisite les paramètres économiques du logement et trouve un écho percutant dans les milieux de la construction.

En 2015, ANMA livre le nouveau ministère de la Défense dans lequel elle parvient à concentrer ses recherches et développements depuis dix ans. En 2016, elle fait le constat de la nécessaire évolution des modalités de la fabrique urbaine qu’elle publie dans le Manifeste A. Pour une nouvelle fabrication de la ville, prise de position reconnue et signée par une centaine de confrères architectes urbanistes et de professionnels des secteurs attenants. En 2017, une monographie recensant ses projets emblématiques depuis 2001 paraît aux éditions Cuardernos. Depuis 2018, elle systématise la collaboration de la maîtrise d’œuvre en BIM et réalise la totalité de ses études sous maquette numérique.

Aujourd’hui, l’agence poursuit à toutes les échelles et pour toutes typologies d’opérations son projet de façonnage responsable du territoire urbain. Sollicitée sur nombre de projets pour son expertise logement, elle développe également la conception de deux des gares du Grand Paris Express et du Marché d’Intérêt National de Nice et pilote des opérations urbaines en Ile de France, à Marseille, Villeurbanne, Montpellier, Lille, Clermont-Ferrand… En interne, dans ses locaux du 10ème arrondissement, elle continue de faire évoluer sa structure organisationnelle et met désormais en place au sein de ses équipes les principes collaboratifs qu’elle a défendus et expérimentés au fil des projets des vingt dernières années.

Nicolas Michelin

Architecte urbaniste né en 1955, Nicolas Michelin fonde l’agence ANMA à Paris en 2001 avec Michel Delplace et Cyril Trétout, après son association avec Finn Geipel sous le nom de Labfac dans les années 90.

Désormais entouré de six associés et d’une soixantaine de collaborateurs, il positionne ANMA comme une agence de recherche et de production innovante d’architecture et d’urbanisme à toutes les échelles : du programme exceptionnel au sujet du quotidien.

Pour sa démarche, il remporte en 1999 la Grande Médaille d’Argent du Prix Dejean de l’Académie d’Architecture dont il devient membre en 2004. En 2003 et 2010, il reçoit la Mention spéciale pour l’Equerre d’Argent et est parallèlement nominé au Grand Prix de l’Urbanisme en 2005, 2007 et 2008. Il est également fait Chevalier National de l’Ordre du mérite en 2005 et devient chevalier de la Légion d’honneur en 2013.

Parallèlement à son activité d’architecte urbaniste, il est directeur de l’Ecole nationale Supérieure d’Architecture de Versailles de 2000 à 2009 et y crée le centre d’art contemporain La Maréchalerie. En 2004 il est commissaire de l’exposition Nouveaux Paris, la ville et ses possibles au Pavillon de l’Arsenal puis commissaire général d’Alerte, l’édition 2008 d’Agora – biennale d’architecture, d’urbanisme et de design de Bordeaux.

Théoricien de la pratique d’une époque, c’est un auteur prolifique dévoilant esprit et méthode dans plusieurs ouvrages paru ces quinze dernières années : Avis. Propos sur l’architecture, la ville et l’environnement en 2006 chez Archibooks, L’aventure de la transformation d’une halle – des Farines à l’Université en 2007 chez Ante Prima, Alerte – et si on pensait un peu plus à elle ? en 2008 chez Broché et Amer en 2019 chez Les Productions du EFFA.
Il cadre sa pratique selon huit thèmes qu’il développe dans les projets de son agence : l’ultra contextuel, l’ordinaire-extra, l’énergie naturelle, la légèreté économique, la haute qualité d’usage, la densité vertueuse, la nature en ville et la poétique de l’inutile. Ceux-ci sont la pierre angulaire d’un travail engagé, soutenu lors de nombreuses conférences à travers la France et le monde (New-York, Boston, Montréal, Beijing), dans des ouvrages collectifs, nombre d’essais et de prises de parole dans la presse et la littérature spécialisée.

Michel Delplace

Architecte, né en 1966 en Belgique. Collaborateur de Nicolas Michelin depuis 1990, il devient associé au sein d’ANMA en 2001. Il supervise les études architecturales et le pôle réalisation. Il est actuellement en charge de plus de 30 études et 15 constructions en France et en Belgique.

Cyril Trétout

Architecte Urbaniste, né en 1968 à Villeneuve-Saint- Georges. Il rejoint ANMA en 2003 en tant que chef d’agence et devient associé en 2004. Il supervise les concours de programmes mixtes et les projets d’études urbaines. Il dirige depuis mars 2011 le projet du ministère de la Défense à Paris.

 

JALONS & DISTINCTIONS

2019 : Prix Coup de Cœur de la Rédaction d’Innovapresse des Défis Urbains pour le Secteur Faubourg d’Arras-Europe à Lille

2018 : Prix International « Energies et Climats Tempérés » des Green Solution Awards pour la Maison de l’Ile-de-France de la Cité Universitaire de Paris

2016 : Victoire du Paysage Bronze pour le Parc Grand Sud du Secteur Faubourg d’Arras-Europe à Lille

2014 : Nomination au prix de l’Équerre d’argent pour la bibliothèque nationale de Strasbourg

2013 : Création de la fondation ANMA/ F et ouverture de «la manne»

2012 : Ouverture de l’agence en Chine, ouverture de l’agence à Bordeaux

2011 : ANMA est lauréate pour la construction du futur Ministère de la Défense à Balard

2010 : Mention spéciale au Prix de l’Équerre d’argent (Grand Large à Dunkerque)

2008 : Nicolas Michelin est le premier commissaire de la Biennale Agora à Bordeaux

2006 : ANMA est lauréate du Campus ARTEM à Nancy

2005 : Nomination de Nicolas Michelin au Grand Prix de l’Urbanisme

2003 : Mention spéciale du Prix de l’Équerre d’argent (Gymnase Europole, Grenoble)

2001 : Création d’ANMA- Agence Nicolas Michelin et Associés

 

RESSOURCES

[7] associés + [55] salariés

Administration [4]

Communication [2]

Développement [2]

Direction financière [1]

Maquette [1]

Ressources humaines [1]

 

 

CA 2018 : 5 765 000 € H.T

CA 2017 : 6 100 000 € H.T

CA 2016 : 6 440 000 € H.T

 

Haut de page