Bibliothèque Nationale Universitaire

Strasbourg / Bas-Rhin / 2014

La Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg située en cœur de ville est un bâtiment prestigieux datant de la période allemande (1871). L’attitude adoptée pour sa réhabilitation, consiste à respecter scrupuleusement l’architecture monumentale. Ainsi, le projet valorise les modénatures caractéristiques de la façade et magnifie le dôme en le rendant visible depuis tous les niveaux intérieurs.
Les nouveaux espaces sont clairement distingués de la structure existante, par l’adoption d’un vocabulaire architectural spécifique. Ainsi les trois espaces principaux – accueil, circulation, lecture – sont traités avec une plasticité marquée qui dialogue avec l’architecture
monumentale.
L’intervention repose d’une part sur la suppression d’éléments parasites qui gênent la lecture de la qualité des volumes d’origine, et d’autre part, sur la construction de dispositifs de circulations verticales et la création de nouveaux plateaux fonctionnels. L’objectif des soustractions est de rendre accessible et visible au public même non lecteur, le volume sous le dôme. Ce volume exceptionnel incarne l’identité de la bibliothèque.
Afin d’offrir un espace dégagé avec une qualité d’ambiance qui favorise la lecture, le travail et la convivialité, quatre plateaux sont créés sur le pourtour du grand atrium. Ce dispositif qui remplace les cinq plateaux actuels, libère des hauteurs sous plafond confortables pour les espaces accessibles aux lecteurs.
Des noyaux de circulations verticales sont placés aux quatre angles des plateaux créés. Ces angles correspondant aux quatre anciennes cours deviennent des points névralgiques du fonctionnement de la nouvelle bibliothèque. Ils libèrent ainsi des contingences techniques et de sécurité, les volumes majeurs destinés au public. Cette disposition permet d’assurer un confort d’usage pour le personnel, et un confort visuel pour les grands plateaux publics.

Haut de page