Quai 22

Saint-André-Lez-Lille / Nord / 2025

A Saint André lez Lille, ANMA pilote une vaste opération de reconversion de friche industrielle permettant de re-tisser un lien entre la ville et son fleuve, la Deûle. La mémoire du passé industriel et de la typologie de maison de brique lilloise  est réinterprétée dans  la forme urbaine et architecturale du projet, pour dessiner un nouveau skyline des berges de Deûle : un principe d’émergences ponctuelles auxquelles s’adossent des maisons de ville.

L’épannelage et le positionnement des émergences perpendiculaires au canal permettent à un maximum de logements d’avoir des vues sur l’eau et sur les cœur d’îlots traités en jardin suspendus.

Le quartier de 700 logements est pensé pour répondre à différentes manières d’habiter – maison de ville, appartement traversant, duplex en cœur d’îlot – et sera complémentaire d’activités qui animeront le site – hôtellerie, loisirs, bureaux – pour en faire un point identifiable du parcours métropolitain lillois des berges de Deûle. La programmation prévoit 10 000 m2 de bureau, 8 000 m2 d’activité. La programmation de commerces en rez-de-chaussée est principalement répartie autour de la place de la Deûle, futur point d’animation du quartier sur parcours métropolitain des berges de Deûle.

Ici la méthode de construction du projet urbain est celle d’ «atelier», expérimentée à Bordeaux dans le cadre du projet des Bassins à flots. Avec comme support un plan guide évolutif et des fiches de lot, l’ensemble des acteurs du projet sont associés au processus de conception des programmes immobiliers. Les Aménageurs à travers la SAS des Portes de l’Abbaye –  SMVR, Linkcity, Ceetrus –  les promoteurs associés à leurs équipes de MOE et la ville de Saint-André-lez-Lille sont ainsi amenés à co-construire le projet à travers cette méthode d’urbanisme négocié.

Voir également

Haut de page