Pôle Universitaire Artem

Nancy / Meurthe-et-Moselle / 2017

Le pôle universitaire Artem est conçu dans
la continuité de l’histoire et à la mesure des grands tracés nancéens – comme la place Stanislas, la place Carrière ou le cours Léopold. C’est une promenade urbaine de 700 mètres de longueur qui constitue un lien fort entre les thermes avec le parc Sainte-Marie au nord et la station de tramway et la place de Padoue au sud. Cette galerie-rue couverte / découverte propose une nouvelle forme d’espace public.
Afin de constituer avec les différentes écoles – école des Mines (ENSMN), école d’art (ENSAN), écoles de commerces ICN, école d’administration IAE –
et l’institut Jean Lamour, un véritable morceau de ville plutôt qu’un campus introverti, une découpe en îlots est réalisée à l’échelle du quartier. Chaque école occupe l’un de ces îlots, et est par ailleurs directement connectée à la galerie où elle possède son adresse.
Artem est un projet d’enseignement et de recherche basé sur le décloisonnement des disciplines. Art,  Technologie et Management sont réunis « sous un même toit » pour créer une synergie dans l’esprit qui a fait
la renommée de l’École de Nancy. L’organisation du bâti dans le projet urbain reflète cette idée d’ouverture
et de mélange. Chaque école s’annonce sur la galerie-rue par une « maison-signe » qui abrite le hall d’entrée, l’accueil et les locaux administratifs et techniques. L’échelle des maisons rappelle la typologie urbaine des maisons nancéennes tout en exprimant délibérément un caractère contemporain par les volumes prismatiques et les technologies et matériaux mis en œuvre.
Les locaux communs aux écoles se mélangent  à des commerces et des activités ouverts au public.
La galerie est ainsi un lieu d’activité intense ; traitée  avec une verrière colorée, elle dégage une atmosphère dynamique et multiple.
Chaque élément de la composition urbaine proposé pour Artem est pensé en fonction d’économies d’énergie avec la mise en œuvre de puits canadien, capteurs photovoltaïques, récupération des eaux de pluie, ventilation naturelle… De plus, les cours plantées à l’image des jardins de cœur d’îlots avoisinants, assurent un environnement végétal qui génère un confort notable.

Voir également

Haut de page