Halle de l’Amphithéatre

Metz / Moselle / 2013

Sur près de 180 mètres de long, la halle gère la transition entre la rue François Mitterrand et le parvis en absorbant les dénivelés, les accès, entrées et sorties du parking amphithéâtre, ainsi que trois larges liaisons publiques piétonnières.

Son programme à dominante commerciale parti­cipe des intentions de créer des relations fortes et fonctionnelles entre les espaces publics, le parking amphithéâtre et le Centre Pompidou Metz en nord de ZAC, et les surfaces commerciales des îlots sud. Cela se traduit particulièrement sur les commerces de plain-pied avec l’avenue François Mitterrand disposant de mez­zanines au niveau du parvis, où s’implanteront des espaces de petites restaurations, des boutiques spé­cialisés. Chacun de ces espaces est traversant et béné­ficie d’une double façade commerciale (variant de 3 à 9 mètres de hauteur).

À l’extrémité ouest, le programme s’étend sur une parcelle triangulaire sous le parvis en pente entre le parking amphithéâtre et la rue aux arènes. Des com­merces y entretiendront une relation urbaine privilégiée avec le centre de congrès et la plate-forme multimodale à venir. Cette implantation au carrefour de la rue aux Arènes et de l’avenue François Mitterrand participe au souhait du règlement de ZAC de rendre ainsi le secteur du Centre Pompidou le plus urbain possible. L’autre partie du programme se développent dans les étages, sur trois niveaux. Elle se compose de plateaux d’activi­tés et de bureaux. A l’extrémité Est du bâtiment, une salle de réunion, agrémentée d’un belvédère marque la connexion entre la halle et le Centre Pompidou.

Ces différentes entités sont distribuées par trois circulations verticales principales, très lisibles et acces­sibles depuis le parvis et l’avenue François Mitterrand. Elles sont à proximité directe des escaliers publics qui traversent la halle. Elles en forment le prolongement et soulignent le caractère perméable du bâtiment. Les façades et la volumétrie de la halle offrent une sil­houette très élancée.

À l’Est, l’épanelage n’excède pas 15 mètres par rapport au parvis ou à l’avenue François Mitterrand, afin notamment de ne pas concurrencer le Centre Pompidou. Le long de l’avenue François Mitterrand au sud, il est progressivement plus élevé en allant vers la gare. Il approche dans son extrémité ouest les héberges du futur centre des congrès pour atteindre près de 22 m sur l’étroite façade pignon de la rue aux Arènes.

Haut de page