Logements Allende

Saint-Herblain / Loire-Atlantique / 2018

Le plan d’urbanisme et le cahier des charges conçus par l‘équipe de maîtrise d‘œuvre, place la question du rapport entre espaces privés et publics, espaces domestiques et communs, au centre de nos préoccupations.L’urbaniste parle de «collaboration» entre ses différentes entités. Nous nous sommes approprié cette notion «de collaboration», tout au long de notre conception tant dans le rapport à «l’existant», que dans l’installation des continuités paysagères et urbaines, à l‘échelle du bâti comme à celle du piétons.
En partant de ce premier invariant, nous avons projeté des constructions qui s’ouvrent sur elles-mêmes, sur les venelles transversales et enfin sur les ilots voisins. En effet en conservant la règle d’alignement à 5 m sur le boulevard, la rue au sud, et les venelles, nous avons pris le parti d’interrompre la forme urbaine du bâtiment A comme celui du B1. Cette proposition développe une qualité de vue, de lumière et d’intériorité, où la notion de « collaboration » prend encore plus de sens.
Les deux agences (ANMA et Quadra) ont travaillé sur un plan d’ensemble qui joue de l‘addition des vides et des pleins, tout en respectant la constructibilité  dans la profondeur de l’ilot, le long des venelles, afin de proposer une densité maitrisée, un urbanisme inventif. Le projet offre de cheminer le long des venelles aux ambiances singulières, de découvrir des passages ouverts ou couverts, des intérieurs d’ilot atypiques, des ruptures d’échelle tout en réalisant une couture urbaine avec les quartiers voisins. Par la création de venelles transversales et de passages longitudinaux à travers les nouvelles constructions, ce parcours urbain riche, divers et convivial favorise les liens entre les quartiers entre les nouveaux bâtiments et entre les habitants eux-mêmes.
Rupture d’échelles, ouverture sur les cœurs d’ilots, ces cœurs habités, où l’on trouve passages piétons, espaces extérieurs des logements aux doubles ou triples orientations, deviennent des invariants du projet. Ici le vivre ensemble prend tout son sens.
C’est bien un nouveau quartier où la densité et la qualité de vie, où le confort domestique et le parcours quotidien est à l’échelle humaine.

Haut de page