Îlot Armagnac

Bordeaux / Gironde / 2012

L’îlot Armagnac forme une transition entre les typologies d’échoppes bordelaises et la nouvelle densité créée dans ce quartier. Cet îlot en proue amorce le déve­loppement urbain du quartier Belcier. Il apporte une forme d’urbanité à la place Armagnac, à l’échelle de l’existant et amène progressivement aux échelles plus hautes de la ville à venir. Il est composé à partir d’ali­gnements stricts sur les rues et dispose d’une ouverture visuelle de son cœur vers la place publique au sud. L’îlot est mixte avec logements et équipements publics. Le cœur de l’îlot est vert, c’est un espace planté partagé par tous les logements. Ceux-ci sont tous différents et ouverts pour la plupart, sur le jardin central accessible à tous. L’îlot est traversé par un cheminement piéton qui accède à chaque entrée d’immeuble, et renforce la convivialité de l’ensemble. La conception des immeubles répond aux principes de l’architecture bioclimatique. Les toits orientés principalement au sud, sont équipés de panneaux solaires et thermiques. Certains logements sont dotés de vérandas/serres, espaces inter clima­tiques qui prolongent le séjour et permettent une récu­pération de chaleur l’hiver et une ventilation l’été. Les logements proposés possèdent des qualités de lumière et d’habitabilité. Ils sont traversant pour la plupart, ou bénéficient d’une double ou triple orientation. Tous les logements possèdent tous prolongements extérieurs : balcon, loggia, jardin ou terrasse en toiture.

Haut de page