Habiter les quais

Nantes / Loire-Atlantique / 2007

Implanté sur l’Île de Nantes, au bord de la Loire, face au centre historique, le projet « Habiter les quais » s’inscrit dans le plan masse d’Alexandre Chemetoff.

Sur un socle en béton sablé, trois bâtiments en hauteur se découpent sur le fond du Palais de justice de Jean Nouvel. Ces trois immeubles de 18 logements chacun sont disposés en quinconce afin de dégager les vues et d’assurer un ensoleillement maximal des façades. Au sud, un bâtiment de 19 logements sociaux « prolonge » verticalement le socle au cœur duquel sont logés les parkings. Les rez-de-chaussée sur rue sont occupés par des bureaux, activités et par une brasserie sur les quais de Loire. À l’est, quatre maisons de ville en duplex avec terrasse solarium s’ouvrent sur le jardin public.

Tous les appartements à la vente bénéficient au minimum de deux orientations et fréquemment de trois. Les angles sont entièrement vitrés et les séjours qui s’ouvrent par de grandes baies coulissantes, se pro­longent à l’extérieur sur de vastes terrasses en porte-à-faux avec vues orientées sur la Loire. La conception des niveaux permet l’évolution des cloisonnements et facilite ainsi la réunion de plusieurs pièces en un seul grand espace. Les pièces d’eau sont toutes éclairées naturellement. Une attention particulière est portée aux finitions sobres et durables.

Les logements sociaux, pour la plupart traversant, bénéficient soit d’une terrasse privative à rez-de-jardin, soit d’une double hauteur dans le séjour ou encore d’une terrasse solarium au dernier niveau.

Les immeubles, revêtus d’aluminium mat, sont construits sur un jardin paysage mêlant ardoise brute, plantes sauvages et essences rares.

Ce projet affirme la nécessité d’être généreux dans les espaces à vivre communs ou privés, et privilégie l’ouverture sur le paysage proche ou lointain.

Haut de page