Marne Logements

Alfortville / Val-de-Marne / 2013

Sur une parcelle située à proximité de la Marne et soumise au Plan de prévention des risques d’inondation, l’opération s’inscrit dans un contexte d’échelles variées entre le complexe Chinagora et un immeuble de bureaux de Nexity, et un quartier de volumes plus faubouriens.

Pour répondre à cette hétérogénéité, le projet conjugue des volumes conséquents avec un système de grandes toitures sheds qui vont s’abaissant du sud au nord et à l’est pour se raccorder aux gabarits environnants. Les redents du front bâti sur les rues de la Marne et Charles de Gaulle fragmentent le volume continu à R+7. L’organisation en plots plus bas à l’est (R+4) vers le mail piétonnier crée une transition avec l’échelle des constructions de la rue du Parc.

Des percées mettent en relation le mail piétonnier et le jardin intérieur, intégrant le projet à la trame verte de la ville.

Le système des façades à redents génère une alternance entre des pignons saillants en enduit coloré à l’échelle et à l’image des immeubles environnants, et des failles très vitrées. Ce rythme crée des ruptures qui allègent l’impact visuel des façades sur la rue de la Marne et la rue Charles de Gaulle. Les grandes toitures sheds équipées de panneaux solaires singularisent l’îlot et dynamisent le skyline de l’opération.

Au centre de la parcelle est aménagé un jardin planté de 24 ginkgos biloba, arbres caractérisés par un feuillage décoratif et des couleurs dorées à l’automne. Ainsi, les halls traversant de la rue de la Marne, la transparence de la brasserie à rez-de-chaussée sur la rue Charles de Gaulle et les deux percées sur le mail piétonnier à l’est, offriront aux passants des vues partielles, proches ou lointaines sur cet espace arboré. Une rampe d’accès aux halls d’immeubles contourne ce jardin et permet aux habitants de l’îlot de profiter pleinement de la végétation.

Voir également

Haut de page