La Duranne

Aix-En-Provence / Bouches-du-Rhône / 2015

A la lecture du cahier des charges, Famille et Provence place la question des qualités du vivre ensemble, des usages et de l’approche environnementale au cœur de ses préoccupations.

Nous partageons pleinement cette volonté de mettre au centre du partenariat entreprise/maitrise d’œuvre, la question de l’innovation et du durable dans le logement.Osons dire que la découverte des réalisations en cours sur le site, nous a semblé bien éloignée de vos fortes ambitions pour les futurs locataires. Effectivement, nous défendons, pour ce projet de l’ilot 32, l’idée de faire autrement :
Autrement pour la place de la voiture, autrement pour le logement mono orienté, autrement pour les gardes corps de sécurité sur les toits terrasses, autrement pour les espaces partagés minéralisés.
C’est bien la forte exigence de qualité que défend Famille et Provence dans son programme d’opération qui nous a guidé tout au long de notre esquisse.
Il est essentiel, dans la crise actuelle que subit la construction de l’habitat en France, que celle du logement social continue d’être exemplaire et durable.
Tout en respectant le règlement de la ZAC, et en prenant en compte la forte déclivité du site, nous avons mis au cœur de notre réflexion l’habitant : son confort, son parcours, sa relation au paysage, aux voisins, à la voiture. Offrons lui un logement traversant, aux espaces extérieurs de qualité, agrémenté de « pièces + » polyvalentes.
Nous revendiquons une architecture de cœurs d’ilots, de parking, et de toitures : ces trois lieux se doivent d’être agréables et innovants.
Le parking est lumineux, traversant, partiellement enterré. Il donne sur l’espace central du cœur d’ilot. Il est un espace important dans un quartier comme La Duranne, où l’accès à son logement se fait principalement en voiture.Entre les bâtiments nord et sud, c’est un espace de rencontre conviviale que nous créons. Ce cœur d’ilot accessible à tous les locataires est un subtil mélange entre le végétal qui pénètre dans l’opération coté Est et le cheminement minéral principal qui se prolonge dans l’ilot côté ouest.
Et puis des toits, pour créer une cinquième façade digne du grand paysage. Il nous semble essentiel de retrouver un bâtiment intégré et respectueux du contexte, tout en préservant les vues des îlots voisins. Ces toitures proposent d’intégrer les équipements techniques, et procurer à quelques logements des espaces intérieurs atypiques et généreux.
Au-delà de l’attention particulière donnée à ces trois strates du bâtiment, nous avons conçu des halls traversants, des paliers d’étage grands et partagés, des pièces supplémentaires et un espace extérieur pour tous. Tout ceci avec une exigence environnementale la plus aboutie : Passif et BDM niveau or.
C’est bien une construction sur mesure et innovante que nous vous proposons pour dernier ilot de l’écoquartier de La Duranne : une architecture où la chaleur du bois côtoie la pérennité du béton blanc, où toutes les loggias, pergolas et terrasses donnent sur le grand paysage lointain et plus proche, et où le vivre ensemble prend toute sa dimension.

Voir également

Haut de page